Oiseau Verre Opalescent J. Martel - A. Hunebelle

Publié le par DPLM

J Martel - Hunebelle Oiseau Verre Opalescent

J Martel - Hunebelle Oiseau Verre Opalescent

Oiseau  de J. & J. Martel en verre opalescent. On remarquera ici le travail exceptionnel du maître verrier dans la précision des détails, l'expression du sujet et la maîtrise parfaite du rendu de l'opalescence : Très soutenue dans le corps de l'oiseau, plus claire dans la tête, prenant la transparence d'un cristal presque pur dans le socle. Dimensions : Ht. : 11 cm. Socle : 7 x 4,7 cm. Poids : 0,872 kg.Signé J. Martel sur le socle. Voir la signature

C'est ici un des tirages en verre d'une sculpture des frères jumeaux Jean (ou Jan) et Joël Martel (1896 - 1966), sculpteurs décorateurs de la période Art Déco qui se sont notamment illustrés dans leurs créations de sujet animaliers. On retrouve ces sculptures en différentes matières, le bois (palissandre), le plâtre patiné, le bronze ou la faïence. Ce que l'on sait moins, c'est que ces sculptures d'oiseaux en verre comme ici, habituellement attribuées à tort à la maison Lalique ou à Sabino, ont été créées par André Hunebelle. En effet, l'article paru dans la revue "Art et Industrie" d'avril 1931 nous apprend que c'est bien André Hunebelle l'éditeur de ces pièces. Lire l'article ici.

J Martel - Hunebelle Oiseau Verre Opalescent

J Martel - Hunebelle Oiseau Verre Opalescent

La sculpture d'origine en bois de palissandre des frères Martel 

 

Voir les commentaires

André Hunebelle, dans la Revue "Art et Industrie de 1931"

Publié le par DPLM

 

Art et Industrie

Avril 1931

VIIè année - n° 4

Pages 32 et 33

"Les Verreries de André Hunebelle"

"André Hunebelle, le maître verrier, vient de rentrer de New-York où il a présidé à une exposition des ses oeuvres qui a remporté le plus brillant succès. Dès son retour, il s'est mis au travail et son atelier déjà est tout rempli de ses derniers essais. " De plus en plus, nous a-t-il dit, je cherche à mettre en valeur une jolie matière ; il faut tendre surtout vers ce qui est simple et d'une beauté essentielle." Ses dernières créations sont d'un caractère particulièrement poétique avec leurs fines colorations bleutée ou améthyste. Une nouveauté

aussi : ses oiseaux d'après des sculptures de J.-J. Martel. André Hunebelle est spécialement intéressé par la question de l'éclairage. Après avoir étudié, avec les ingénieurs de la Compagnie des Lampes, la partie technique de l'éclairage électrique, il s'applique maintenant à employer les dernières découvertes en les rendant aussi esthétiques que possible. Actuellement il est arrivé avec son nouvel appareil à allier l'éclairage indirect avec la beauté et, ce qui est plus rare, l'économie. En employant le minimum de courant, on peut obtenir l'éclairage idéal. Dans un intérieur, en effet, la lampe est indispensable, elle est un objet qui orne, qui réchauffe une décoration et lui donne sa note d'intimité. André Hunebelle nous réserve dans ce beau et vaste domaine de la lumière, de très heureuses et très agréables surprises"

Cliquez sur les vignettes pour les agrandirCliquez sur les vignettes pour les agrandirCliquez sur les vignettes pour les agrandir

Cliquez sur les vignettes pour les agrandir

Voir les commentaires